LA PASSION POUR L’ART TEXTILE

 

Paulette Marie Sauvé crée des oeuvres en média mixte

Paulette-Marie Sauvé, née à North Bay, Ontario, a obtenu une Maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec en 1992. Artiste interdisciplinaire, elle travaille en art textile, et techniques mixtes depuis plus de 45 ans. Elle peint sur canevas en acrylique et pastels à l’huile, elle crée des œuvres sculpturales avec des matériaux inusités, elle tisse des tapisseries avec la technique haute-lice (style Gobelins) et avec la technique Jacquard. Ces œuvres se retrouvent dans des collections corporatives et privées dans plusieurs pays. Elle est l’auteure de plusieurs publications.

LES ANNÉES 1972 À 1978

Paulette-Marie crée l’installation Environnement Ballet, composée de vingt panneaux en aluminium et fils acryliques, avec des fibres optiques, des sculptures en tubes fluorescents bleus, un costume et un chapeau avec plumes. Chaque panneau mesure 244 cm de haut par 244 cm de large. L’installation est exposée dans deux salles à la Maison des Arts La Sauvegarde à Montréal, et dans trois salles à la Galerie de la Société des Artistes Professionnels du Québec (SAPQ), dans les années 1972 à 1975.

ÉTUDES DE TISSAGE
Paulette Sauvé a étudié le tissage de 1970 à 1974, et elle dit:
«J’ai de magnifiques souvenirs de l’enseignement donné par Soeur Cécile, qui avait un talent pour transmettre son savoir de façon passionnante !» «SŒUR CÉCILE
AUGER, de la Congrégation de Notre-Dame, enseigne les techniques du tissage à l’École Notre-Dame-de-Bon-Secours (dite aussi école Bonsecours). Dès 1912, la Congrégation de Notre-Dame établit dans l’école une résidence pour les religieuses qui y enseignent. L’établissement scolaire, qui est rattaché à la Commission des écoles catholiques de Montréal en 1930, conserve sa fonction jusqu’en 1968. L’immeuble continue cependant de servir durant une trentaine d’années de résidence de religieuses
qui y tiennent aussi, au milieu des années 1970, un atelier de tissage.»(1)

RECHERCHES EN TEINTURES ANCIENNES
Avec l’Office franco-Québécois de la Jeunesse (l’OFQJ), Sauvé fait des rencontres en France avec des gens spécialisés en teintures anciennes. Lidie Nencki, qui cultive un jardin de plantes à teinture dans le midi de la France, tient aussi une boutique d’antiquités à Paris, où Sauvé fait sa rencontre.

Enchantée par le monde des colorants anciens, elle fait une autre rencontre marquante à la Manufacture de tapisseries des Gobelins, toujours à Paris. Il s’agit de Jean Dufour, qui est chef du département des teintures, qui utilise d’immenses bacs en pierre situés au sous-sol, avec de l’eau d’un ruisseau qui alimente la teinturerie depuis
plusieurs siècles. Dufour a la tâche de reproduire des recettes pour des couleurs spécifiées par les ‘’cartonniers’’, les artistes qui créent les cartons utilisés par les tisserands sur d’immenses métiers à tapisserie.

Sauvé s’inspire de la richesse chromatique qu’offre la cochenille, petite insecte qu’on retrouve sur des cactus autour de la Méditerranée, qui donne plusieurs tons de rouge, de la gaude, plante qui donne le jaune, et de l’indigo, plante qui après fermentation donne le bleu. Avec ces trois couleurs primaires, on peut créer les tons secondaires et des milliers de nuances. Au retour dans son atelier, l’artiste s’installe avec ces nouvelles recettes pour créer sa propre gamme de couleurs aux nuances splendides.

L’ARTISTE VOYAGE EN FRANCE
En 1974, toujours avec l’OFQJ, Paulette-Marie visite des ateliers de tapisserie haute-lice ainsi que des ateliers de teintures anciennes.

Mme Sauvé rencontre des artistes renommés en tapisserie en France. Elle visite Jacques Plasse Le Caisne dans son atelier. «L’atelier Plasse Le Caisne a été créé et animé par les tisserands Jacques Plasse et Laure (Bilou) Le Caisne … Installés à partir de 1936 à Houx (Eure-et-Loir), ils ont traduit en tapisseries souvent monumentales des  maquettes de peintres de la nouvelle École de Paris … Ils ont fondé l’école de tissage du Canada à Montréal, (à L’École du meuble de Montréal)». (4a)

ÉTUDES À L’INSTITUT DES ARTS APPLIQUÉS (anciennement l’École du Meuble de Montréal)

En 1973-74, Paulette-Marie Sauvé, connue sous le nom de Pauly Sauvé, étudie à l’Institut des arts appliqués de Montréal, anciennement appelé l’École du meuble, où elle fait la rencontre des professeurs en tissage de la tapisserie, anciens élèves de Plasse Le Caisne. L’Institut a éventuellement été intégré au Cégep du Vieux-Montréal.
«L’École du meuble de Montréal était une maison d’enseignement dépendant du ministère de la Jeunesse du Québec, née en 1935 et qui disparut avec la réforme de l’éducation scolaire [de la fin] des années 1960. Elle était située au 1097, rue Berri à Montréal dans le Quartier Latin. Jean-Marie Gauvreau en fut [le fondateur et] le premier directeur. Il avait acquis une formation d’ébéniste à l’École Boulle de Paris. Elle fut un des lieux de la fermentation culturelle qui donna lieu au manifeste du Refus global… En 1958, l’École du meuble est devenue l’Institut des arts appliqués, et en 1969, elle est intégrée au Cégep du Vieux-Montréal».(5b)

Commentaires de Françoise Cloutier :
Montréal, juillet, 2018

Paulette-Marie Sauvé s’est affirmée comme artiste avec une assurance et une authenticité peu communes dès les premières années de sa production artistique. À titre de conservatrice du Musée d’art contemporain, j’ai invité cette jeune artiste à participer à la première biennale de tapisserie québécoise en 1978. Elle s’affichait déjà comme leader de la nouvelle tapisserie, maîtrisant les techniques anciennes de la lice avec une contemporanéité remarquable.

Suivre le parcours de cette grande artisane et artiste accomplie nous permet de voir comment la maîtrise de la technique vient sublimer les élans d’expression artistique. C’est ainsi que Sauvé passe d’un mode d’expression abstrait à une figuration rendue possible par l’acquisition de techniques permettant de superposer graphiquement des fils pour intégrer des images figuratives très précises.

La récente série d’œuvres, toiles et haute-lices, sur le Vieux-Montréal démontre ce talent unique de rallier le savoir ancien et les préoccupations modernes. Aussi la facture des toiles est-elle très actuelle, bien que le sujet soit le patrimoine bâti de ce joyau de l’architecture montréalaise. L’artiste possède aussi un sens de la didactique qui l’amène à publier des documents instructifs et complémentaires au thème de ses œuvres et à écrire des ouvrages de référence sur les techniques artisanales qu’elle a remises en valeur.

Non seulement la présence des œuvres saura-t-elle vivifier la vision que nous avons du Vieux-Montréal dans ce qu’il offre de plus vivant, mais ellles apportent une dimension informationnelle essentielle pour bien comprendre la nature même de ce quartier patrimonial.

De plus, un lien intéressant se fait entre l’œuvre tissée et la trame suggérée dans les tableaux qui rappelle les fils entrelacés des tapisseries. Coloriste accomplie, l’artiste sait mettre en valeur les vieilles pierres et leur prêter vie. Paulette-Marie Sauvé offre une vision vibrante du Vieux-Montréal, à la mesure de son art.

Sans hésitation, j’appuie le projet d’exposition rétrospective de madame Sauvé. Ce projet nous amène au cœur de la production artistique par un retour méthodique sur l’enchaînement des nouvelles techniques acquises qui décuplent le pouvoir d’expression.

Françoise Cloutier
Ex-conservatrice du Musée d’art contemporain

 

Références:
(1)
(4a)
(5b)

 

Expositions et présentations particulières:

2018-2017-2016-2015-2014-2013    The Elaine Fleck Gallery, Toronto, Canada
2011-2010  The Artist Project, Exhibition Place, Toronto, Canada
2010 RedEye Gallery, Distillery District, Toronto, Canada
2010-2011  The Village Gallery, Mississauga
2010-2011  Tay Kanata Gallery, Ottawa, Ontario
2009  Modern Fuel Artist-run Centre, Kingston, Ontario
2008  Gallery ArtPlus, Belleville, Ontario
2008  CAPSQ exhibition in La Forge, Brouage, France
2008  Channing Memorial Steeple Chase, Newport, Rhode Island
2008-2009  Tay River Gallery, Perth, Ontario
2008  Avmor Gallery, Montreal, Canada
2007  The Journey Home Gallery, Narragansett, Rhode Island
2006  Avmor Gallery, Montreal, Canada
2006  The Journey Home Gallery, Narragansett, Rhode Island
2005-2004-2003  Avmor Gallery, Montreal, Canada
2005 Lecture about of my work at Shenkar College of Design & Engineering, Ramat Gan, Israel
2005  The Journey Home Gallery, East Greenwich, Rhode Island
1989 “Illudere ou se jouer du trompe-l′oeil”, Centro internazionale di sperimentazioni artistiche
Marie-Louise Jeanneret,
Boissano (Italie) , Italy
1989 “Illudere ou se jouer du trompe-l′oeil”, Galerie de l′UQAM, Montréal

Collections de musées, corporations:

Cadillac Fairview, Toronto, Canada; Musée d’art et artisans de Saint-Laurent, Montreal; Teleglobe Canada; Le Ministère des Travaux Publics du Québec; The Avmor Collection, Montreal; Le Ministère des Affaires Sociales du Québec; Galerie Samuel Lallouz,Montreal; COPAFO, Burkina Faso, West Africa; Le Musée des Baleiniers basques, Red Bay, Labrador, Canada.

 

ARTICLES PARLANT DE SAUVÉ DANS LES PUBLICATIONS SUIVANTES:
Les arts contemporains au Québec : les années 90 / Contemporary arts in Quebec : the 90’s, Maurice Soudeyns, Montréal : Société générale d’édition, 1994. “Illudere”, Catalog of the Group exhibition held in Boissano, Italy, published by the Université du Québec à Montréal, 1990. The Avmor Collection, Avmor Foundation Publisher, Montreal, 2004; pgs 151, 203 and 209. Nouvelle tapisserie québécoise, Catalog of the exhibition, Museum of Contemporary Art of Montreal, 1978 ; Biennale de la nouvelle tapisserie  québécoise, Catalog, Museum of Contemporary Art of Montreal, 1979; Les Oeuvres d’art du Ministère des travaux publics, Editeur Officiel du Québec, Gouv. du Québec, 1980; The Art Guide, The Monthly Review of Exhibitions at Galleries and Museums in New England.
Autres événements médiatiques comprennet des interviews à la radio et à la télévision, des journaux, des sites web et des revues.

PRIX ET BOURSES
2002 Her Majesty Queen Elizabeth II 50th Golden Jubilee Medal awarded by The Governor General of Canada
1993 Ministère de la Culture du Québec (Quebec Minister of Cultural Affairs).
1989 Ministère de la Culture du Québec (Quebec Minister of Cultural Affairs).
1984 Ministère de la Culture du Québec (Quebec Minister of Cultural Affairs).
1983 Ministère de la Culture du Québec (Quebec Minister of Cultural Affairs).
1975 Student of Art Grant for studies in France sponsored by Office Franco-Québécois.
1974 Short term Grant Canada Arts Council.

PUBLICATIONS ÉCRITES PAR PM SAUVÉ
De l’étoffe du pays au tissu virtuel: Visitez un musée virtuel sur CD-ROM, author: Paulette-Marie Sauvé, Published by the SPCL, Bibliotheque nationale du Quebec, 2001 ISBN: 2-9807162-0-0
From Colonial Fabric to Virtual Cloth, CD-ROM author: Paulette-Marie Sauvé, Published by Tournade, 2001, ISBN: 0-9688935-0-3

De l'étoffe du pays au tissu virtuel CD-ROM
De l’étoffe du pays au tissu virtuel CD-ROM

 

LIVRES PUBLIÉS:

P-M Sauvé -Vibrations sur fibres
P-M Sauvé -Vibrations sur fibres

“Vibrations sur fibres, une rétrospective”

Publié et distribué par Paulette-Marie Sauvé, ISBN:978-0-9688935-1-7

La Teinture Naturelle au Québec, by Paulette-Marie Sauvé, Éd. De L’Aurore, Montréal, 1977.ISBN :0-88532-164-2

Le Filage, by Paulette-Marie Sauvé, Éd. De L’Aurore, Montréal, 1977. ISBN :0-88532-139-1

LES LIVRES PUBLIÉS PAR PAULETTE MARIE SAUVÉ SONT DISPONIBLES SUR CETTE PAGE:

https://www.paulettesauve.com/product-category/books-documentaries-livres-documents-publies/

 

Vivre en Campagne

J’ai rencontré Claude au Collège pendant mes études, et après quelques années, nous avons déménagé sur une ferme près de Montréal.  J’ai installé mon équipement de peinture, de teinture, et mes métiers à tisser dans une grange au village.  Claude a rénové notre maison datant de plus de 250 ans, et a commencé l’élevage de moutons (voir les photos).

 

Notre maison et les moutons Dorset

Claude a rénové notre maison

Claude sur le tracteur distribuant la nourriture aux moutons

 

 

 

 

 

 

 

Les Tapisseries et l’Art Textile de Paulette Marie Sauvé :

 

Plusieurs des tapisseries de Sauvé, véritables œuvres inédites et uniques, sont réalisées avec la technique des “Gobelins”, de la
manière de celle qu’on employait au 16e siècle.

Paulette_Weave_Tapestry_RightView2_yel-2005
Paulette Weaving Tapestry – Gobelins Loom

Photo:Paulette devant son métier à tapisserie haute-lice du style Les Gobelins. Photo de Claude Gagnon

L’artiste crée des tapisseries dont les formes sont parfois sculptés directement sur le métier haute-lice.

Le triptyque “Iridescent Marsh/Marais Irise”, créé par Paulette-Marie Sauvé.  Collection de Cadillac Fairview.

Marais Irisé / Iridescent Marsh Triptyque
Marais Irisé / Iridescent Marsh Triptyque

 "Lieu Sacré" Tapisserie en laine et soie / Tapestry wool and silk
“Lieu Sacré” Tapisserie en laine et soie / Tapestry wool and silk

Photo: “Lieu Sacré” , tapisserie de Paulette-Marie Sauvé : 6 x 6 pieds, laine, soie. Photographie par John Kobel

Photo à venir:
Paulette avec tapisserie, collection  Avmor, Montreal.  Photo par Avrum Morrow

Animation du Musée Atelier Calixa-Lavallée

Quelques activités en art textile organisées de Paulette Marie Sauvé :

Mot de remerciement:

“Parfois j’enseigne des cours en art visuel, ou j’organise des activités culturelles.  J’ai travaillé pendant quelques années en collaboration avec une Société du patrimoine à diriger un musée à Calixa-Lavallée, dans la région de Verchères, Québec.  Plusieurs personnes ont contribués à l’organisation de ces activités.  Je tiens à remercier les personnes suivantes:
Suzanne Parmentier-Tetreault, M. et Mme Joshua Ronn, Claude Laurin,
l’Honorable Stéphane Bergeron,  John Saleba, Eric Barry,  Danielle Pigeon, Rosemonde Desjardins, Ginette Dugas, SuZanne Labrie, Francine Allen, Peter Wrona, Danielle Péret, Hélène Lasnier,  Élise Dubuc et Francis Back.
Photos par :
John Kobel, Gilles Dempsey, Rosaire Turcotte, Claude Gagnon, P.  Sauvé, Jean-Louis Mireault,  Avrum Morrow”

Atelier de création en Art Textile

Paulette Marie Sauvé et Ginette Dugas dirigent des activités de 1992 à 1998 pour les enfants :

les enfants tissent un tapis en laine
Les enfants tissent un tapis en laine

Atelier de création en Art Textile

enfants_cours_teintures2a
Les enfants plantent de l’indigo, de la garance, de la gaude, et du coton dans leur cours en art textile

Les élèves en Art Textile préparent le jardin de plantes :
indigo, gaude, garance, et coton

children_weave_tapestry_1a
Les enfants tissent sur un métier à tappisserie du style Gobelins

De 1992 à 2002: L’exposition L’Histoire du textile en Nouvelle France :

Paulette-Marie  et Suzanne Parmentier-Tetreault, en costume de la Nouvelle France,
preparant les fils de chaîne sur un vieux métier à tissé
construit dans les années 1800 à Kamouraska, Quebec

Paulette et Suzanne metier a tisser
Paulette et Suzanne metier a tisser

Suzanne Parmentier-Tetreault filant au vieux rouet

Suzanne Parmentier filant la laine au rouet
Suzanne Parmentier filant la laine au rouet

 

 

Paulette Marie en costume de la Nouvelle France

Paulette Marie Sauve en habit de la Nouvelle-France
Paulette Marie Sauvé en habit de la Nouvelle-France

Photo par Jean-Louis Mireault

 

À venir bientôt:
Atelier de cardage de la laine et filage au fuseau

Atelier création de tissage

Les élèves en Art Textile montrent leur
cahier de travaux

Les élèves en Art Textile préparent le champs de lin

Pour informations, merci de nous contacter au :
info@paulettesauve.com

© 2000-2018 Paulette Marie Sauvé